Epargne & Retraite · 16. octobre 2018
Une cascade de lois se déverse sur ce petit marché de l'épargne salariale, et ça ne date pas d'hier ! Pépite trouvée à la Documentation Française : un récap' 1959 -2009. Je cherche quand le sénateur Dassault a réussi à faire bondir le plafond individuel d'exonération de la prime de participation de 50%, à 3/4 du PASS. Rigolo (enfin) : les députés LREM ont fait bondir le plafond de l'intéressement au même niveau dans la loi PACTE.

Epargne & Retraite · 09. octobre 2018
Un député LR a déposé un amendement étonnant à la loi PACTE : obtenir une prime défiscalisée à la main de l'employeur, sur le modèle des expériences d'antan (Villepin, Breton ....). L'amendement a été refusé, mais pour des raisons étonnantes elles-aussi. Il y a pourtant un dispositif qui existe et fonctionne très bien dans les entreprises bien informées (toutes les grandes et certaines petites bien conseillées) : le dispositif sur supplément d'intéressement et de participation. Explications :

Epargne & Retraite · 08. octobre 2018
La loi Pacte va bouleverser la répartition des primes d'intéressement et favoriser les hauts salaires. En effet, un amendement du député Guérini a été pris en compte le 4 octobre 2018 qui hausse de 50% (+ 10k€ le plafond individuel d'exonération de l'intéressement à 75% du Plafond annuel Sécu, soit près de 30k€, et l'aligne sur celui de la participation. La baisse de 4 à 3 PASS du salaire de référence pour répartir la participation adoptée aussi est favorable mais de portée très faible.

Epargne & Retraite · 18. septembre 2018
La loi PACTE vise notamment à développer l'épargne retraite dans toutes les entreprises, à diffuser l'épargne salariale dans les PME et à inciter à l'actionnariat salarié. La loi PACTE sera complétée par les mesures fiscales et sociales dans les lois de Finances et de Financement de la sécurité sociale.

Prévoyance collective · 18. septembre 2018
Les conditions de renouvellement des contrats de prévoyance parviennent actuellement aux entreprises. En d'autres termes, les hausses de taux de cotisations à appliquer au 1er janvier 2019 sont envoyés aux employeurs. Il s'agit pour eux d'entamer des négociations avec l'assureur, avec l'aide de leur conseil le cas échéant. Les arguments à mobiliser pour négocier sont multiples : sinistralité du régime sur 5 ans, perspectives démographiques, mesures de prévention ou de redressement engagées.

Santé · 18. septembre 2018
Avec la dérive du cout des frais de santé et le désengagement tendanciel de la sécurité sociale, les complémentaires de frais de santé des entreprises sont soumis à fortes pressions. En dépit des réductions de garanties introduites par le contrat responsable, les cotisations des régimes d'entreprise tendent à augmenter. Il ne faut pas prendre pour argent comptant les hausses demandées, il faut négocier âprement, au vu des comptes analysés et des mesures de redressement et de prévention prises.

Epargne & Retraite · 29. août 2018
La DARES vient de publier son étude annuelle du marché de l'épargne salariale, au vu des statistiques d'équipement des entreprises en 2016. Toujours édifiant, mais à décrypter.
Epargne & Retraite · 19. juin 2018
Suppression du forfait social sur l'intéressement dans les pme de moins de 250 salariés, participation aux résultats obligatoire seulement si le seuil de 50 salariés est dépassé pendant 5 ans au moins, développement de l'euro-croissance en assurance vie

Epargne & Retraite · 31. mai 2018
Quel est l'abondement maximum sur un plan d'épargne salariale ? avec ou sans la csg-crds ? réponse : la csg-crds sont en dedans, ce qui minimise l'abondement à mesure que le niveau de la csg / crds augmente ...
Epargne & Retraite · 30. mai 2018
Les périodes de stage en entreprise sont prises en compte pour calculer l'ancienneté permettant de bénéficier d'une prime d'intéressement.

Afficher plus